Delirium, de Lauren Oliver

Publié le par Lyanne

delirium illustration

 

 

Delirium, de Lauren Oliver

 

Résumé :

 

Et si rien n'était plus dangereux que l'amour ?

 

Plus que quatre-vingt-quinze jours, et je serai enfin protégée de l'amor deliria nervosa. Après le Protocole, je serai heureuse et en sécurité. Pour toujours. C'est ce que tout le monde dit. Et je l'ai toujours cru. Jusqu'à aujourd'hui.

 

Car aujourd'hui, tout a changé.

 

Si l'amour conduit à la folie, alors je veux perdre la raison.

Si l'amour est une maladie, alors je veux être contaminée.

Si l'amour est la vérité, alors je préfère une seule seconde de cette vie qu'une éternité de mensonges.

 

 

 

Mon avis :

 

Delirium est le premier tome de la nouvelle saga de l'auteur Lauren Oliver, fraichement débarquée en France dans nos librairies. Voici un petit bijou de dystopie qui ne lésine pas sur les émotions et qui ne manque pas de nous faire réfléchir.

 

Comme beaucoup, je me posais plusieurs questions concernant ce roman avant de me le procurer. Ma curiosité piquée, je me suis empressée d'acheter ce roman.

 

Dès le départ je suis rentrée dans l'histoire. Habituellement je ne suis pas fan des récits au présent, mais la recrudescence de ceux-ci fait que l'on s'y accoutume et même, ici, je me suis retrouvée encore plus impliquée dans l'histoire.

On se trouve dans la tête de Lena, personnage principal, qui se retrouve bouleversée dans ses croyances, ou plutôt dans les croyances qu'on lui a toujours imposée. L'histoire même du roman est une sorte de chemin initiatique vers la quête d'une vérité, de sentiments, d'une identité. Tout est exacerbé pour notre plus grand plaisir.

 

Personnellement, je me suis retrouvée aisément dans ce Portland, incrédule pendant la lecture et pourtant si profondément entrainée dans le quotidien de cette ville. L'auteur sait jouer avec nos émotions au même titre qu'avec celles de ses personnages merveilleusement bien insérés dans l'intrigue et l'univers. Encore une fois, la dystopie fonctionne parfaitement avec moi !

 

Sans trop en dévoiler, la romance m'a beaucoup touché sans faire preuve d'un côté gnan-gnan trop prononcé. C'est touchant et la romance ravira autant les plus romantiques que les moins, grâce aux personnages, au style de l'auteur, mais aussi à l'environnement.

 

Aussi, j'ai adoré les références littéraires réelles et fictives. Un vrai bonheur et un véritable plus avant de débuter un nouveau chapitre. Une manière habile de donner le ton sans trop en dire. Une façon de donner encore plus de consistance à l'univers dystopique.

 

Maintenant, pour aborder strictement le style de l'auteur, je dois dire que de prime abord j'ai été surprise. Agréablement. Certes, j'ai lu la version française, mais on peut remarquer que l'auteur a une voix particulière. J'ai particulièrement été sensible par les passages narratifs et descriptifs. La narration m'a touché, les descriptions aux images originales m'ont montré ce qu'il fallait voir et je me suis laissé faire sans plus me poser de questions, en m'oubliant même au profit de l'histoire. L'intensité est montée crescendo sans réelles fausses notes même si certaines choses étaient prévisibles.

 

Justement, les quelques petites choses ou événements prévisibles ne l'étaient que parce que d'un point de vue scenaristique c'était la meilleure solution, le meilleur moyen de poursuivre sur la même lancée dans les tomes suivants sans gâcher l'enthousiasme des lecteurs, mais n'étaient en aucune façon prévisibles en raison d'une mauvaise construction. Ne voulant pas mettre de spoilers, je ne peux exprimer clairement de quoi je parle, mais le fait est que je suis très heureuse de la tournure de l'histoire même si je maudis complètement l'auteur pour le final bouleversant et atroce qu'elle nous a offert. Maintenant il est plus difficile encore d'attendre la suite, plus difficile de se défaire des émotions qui envahissent dans les dernières pages.

 

En somme, j'ai eu énormément de plaisir à lire ce roman, à découvrir cette merveilleuse plume qui sert parfaitement ce registre littéraire. Les personnages m'ont plu et je suis très impatiente de les retrouver pour la suite qui s'annonce vive en actions, émotions et rebondissements en tous genres.

Il nous reste beaucoup de choses à découvrir dans cet univers incroyablement bien construit par l'auteur et je pense sincèrement que nous ne sommes pas au bout de nos surprises et peines.

 

Sans hésiter, je serai parmi les premières à me procurer la suite !

 

 

Petites précisions :

 

Lauren Oliver a aussi écrit un autre roman à paraitre en avril 2011 aux éditions Hachette Jeunesse dans la collection Black Moon qui s'intitule Le Dernier Jour de Ma Vie.

Les droits de Delirium ont été vendus pour une possible production au cinema, mais les informations sont encore un peu vagues à l'heure de la parution du présent article.

La suite de Delirium n'a pas encore de date de sortie.

Le second tome aura pour titre Pandemonium.

Publié dans Bibliothèque

Commenter cet article

Lili' 04/05/2011 14:31


J'ai vu beaucoup de chroniques sur ce livre, et toutes en bien ! Je pense l'acheter - quand j'aurais fini ma tonne de livre à rendre à la bibliothèque.


Lyanne 06/05/2011 12:35


J'espère que tu aimeras mais je pense sincèrement que ce roman peut plaire à beaucoup de monde. Par ailleurs, la suite devrait être encore meilleure étant donné le tournant de l'histoire, alors
c'est que du bon ! Merci pour tes commentaires et pour ton passage !


Mélo 30/03/2011 19:53


;-)


Lyanne 31/03/2011 12:25


Bonne future lecture !


Mélo 30/03/2011 09:14


A force de lire tous vos avis, il me tente terriblement ! Je vais le lire bientôt prêté par une amie blogueuse =)
Bonne journée !


Lyanne 30/03/2011 16:30



Je dois dire que je ne pensais pas autant aimer ce roman. Le fait est que l'histoire avec  cet univers dystopique nous entraine complètement. Et, pour ne rien gâcher, j'ai eu beaucoup
d'empathie pour le personnage de Lena. Je suis presque certaine que tu vas l'adorer !


Merci pour ton passage et pour ton com' !



Mylène (ou Mycoton32) 28/03/2011 20:00


Ah là là, il est dans ma PAL depuis sa sortie, va vraiment falloir que je me décide....


Lyanne 28/03/2011 20:35



Je ne sais pas si tu aimes la dystopie, mais c'est vraiment excellent ! Par contre la fin... horrible lorsque l'on pense qu'il va falloir attendre un bon moment pour avoir le second tome.


Un vrai bijou de lecture et j'ai hâte de connaitre ton avis.


A bientôt !



Elodie 28/03/2011 19:54


Oui je l'ai rencontré au salon du livre de Paris .. Elle donnait une conférence sur les nouvelles lectures pour grands ados (qui était trés intéressante). Elle a eu la gentillesse de signer ma
copie de Delirium à la fin =) Vraiment super sympa meme si je ne l'ai vu que quelques instants !!
Je suis sure que tu aimeras beaucoup Le dernier jour de ma vie !! =)


Lyanne 28/03/2011 20:33



Tu as dû passer un excellent moment ! J'imagine que cette conférence était très passionnante. Dommage que je n'ai pu me rendre au Salon du Livre.


Je pense acheter Le Dernier jour de ma vie un mois ou deux après sa parution... C'est difficile de trier dans les achats que l'on veut faire !