Dracula l'immortel, de Dacre Stoker et Ian Holt

Publié le par Lyanne

5929047917 Dracula-l-immortel-de-Dacre-Stoker

 

 

 

Dracula l'Immortel, de Dacre Stoker et Ian Holt

 

Résumé :

 

Seule fiction littéraire soutenue par la famille du créateur de Dracula, cette oeuvre a été écrite par Dacre Stoker, l'arrière-petit neveu de celui-ci, et Ian Holt, spécialiste reconnu du célèbre prince vampire.

En 1888, six intrépides ont réussi à détruire Dracula aux portes de son château de Transylvanie. Vingt-cinq ans plus tard, ils se sont dispersés mais le souvenir de cette périlleuse aventure où l'un d'eux a laissé la vie les poursuit.

Une mort inexpliquée devant un théâtre parisien et un assassinat d'une effroyable cruauté au coeur de Londres vont réveiller la peur. Du Quartier latin à Piccadilly, l'ombre de Dracula semble à nouveau planer... Les héros d'autrefois doivent affronter un ennemi insaisissable aux attaques sournoises, violentes, mais aussi leurs propres démons.

Une intrigue menée avec maestria, qui ressuscite le fantasme et la malédiction de l'immortalité.

 

 

 

Mon avis :

 

Avant même que ce roman sorte en France, beaucoup de puristes avaient déjà catalogué cette « suite » comme d'un pur produit à vocation de pub sans possible comparaison avec l'oeuvre de Bram Stoker.

Personnellement, je ne serai pas si catégorique. Certes, le roman n'est pas d'une fidélité à toute épreuve à celui d'origine, mais nous retrouvons malgré tout les mêmes personnages avec quelques uns en plus pour venir agrémenter cette nouvelle aventure.

Ce roman-ci peut se lire indépendemment du prédécesseur, car tout au long de l'histoire nous avons des sortes de rappels, de petits résumés qui nous permettent de re-situer les personnages et les évènements survenus vingt-cinq ans.

Maintenant, l'histoire est construite communément. Je ne trouve pas qu'il y ait une réelle nouveauté, une réelle inspiration novatrice dans ce roman. Les auteurs parviennent, certes, à nous emporter à certains moments dans cette intrigue qui s'envole, mais nous perdent aussi lorsque celle-ci s'essouffle. Le ton n'est pas fort de bout en bout et le lecteur se perd dans certaines descriptions convenues et parfois même lourdes. Oui, nous avons un petit aperçu de l'époque dans laquelle s'illustre l'histoire, mais non, nous n'avons pas une véritable impression de vivre au même rythme des personnages. Par ailleurs, je n'ai pas eu une empathie significative pour les personnages, sympathiques au demeurant, mais souvent lisses malgré des problèmes bien distincts.

J'ai trouvé néanmoins plaisant le clin d'oeil à certains personnages, certains évènements historiques dont je tairai les détails pour ne pas gâcher la lecture à ceux qui seraient tentés. Même si les auteurs ont dû changer des points de l'oeuvre originale de Bram Stoker, ces petites incursions sont un rafraichissement non négligeable durant cette lecture qui m'a fait décroché quelques fois.

 

Lecture donc en demi-teinte. J'ai bien aimé lire ce roman, mais le petit plus n'y était pas selon moi. Cela restera donc une lecture sympathique, mais pas au souvenir impérissable.

 

 

Merci pour ce partenariat à Livraddict et à Livre de Poche.

Publié dans Bibliothèque

Commenter cet article

Jana 05/11/2010 07:53


Mon sentiment concernant ce roman est également mitigé, mais pour d'autres raisons. Ce qui m'a le plus gênée est son absence de fidélité à l'esprit du Dracula de Bram Stoker, dont les auteurs
réécrivent quasiment des pans entiers. Un comble pour des auteurs qui se présentent comme les seuls vrais héritiers de son esprit... Au final, une semi-déception...


Lyanne 05/11/2010 10:28



C'est vrai que lorsque l'on pense au vrai roman Dracula, on se dit que cette histoire-ci est, dans une certaine mesure, irrespectueuse à l'esprit de départ, mais lorsque l'on prend cette histoire
de façon indépendante on est un peu moins déçu même si le roman en lui-même n'a rien d'extraordinaire. Je reste déçue sur bien des aspects par rapport à l'attente que j'en avais, mais je pense
malgré tout que ce roman a dû plaire à nombre de lecteurs peut-être moins regardant.


Merci beaucoup pour ton passage sur mon blog !