Entrechats, de Cécile Duquenne

Publié le par Lyanne

 

Entrechats, de Cécile Duquenne

 

 

 entrechats couverture

 

 

4ème de couverture :

 

Lorsque la dépouille d'un sphinx est retrouvée dans le désert, c'est l'occasion rêvée pour Kephren, jeune étudiant en magibiologie, de percer le mystère de ces animaux que l'on dit proches des anciens dieux.

Mais à l'heure où magie et technologie se côtoient, et parfois s'affrontent, ses découvertes suscitent inquiétude et convoitise. Prêts à tout pour s'emparer les premiers de la puissance des sphinx, Traditionalistes et Techs font payer à Kephren le lourd tribut du savoir.

Tandis que le braconnage des sphinx prospère, la magie s'amenuise... Surgit alors du désert une aide inespérée : les envoyés des dieux marchent de nouveau parmi les hommes.

 

Chronique :

 

Ce roman de 393 pages publié aux éditions Voy'el est un véritable régal. Cécile Duquenne a su habilement mélanger magie et technologie pour nous offrir un livre différent à l'histoire envoûtante et dépaysante.

Durant la lecture j'ai eu le plaisir de sentir le sable et le soleil tandis que j'accompagnais des personnages bien maîtrisés et surtout très bien caractérisés. On regrettera peut-être que Khnoum n'ait pas été plus présent, plus approfondit.

Dans ce roman, nous suivons des humains, mais aussi des sphinx et des chats doués de parole. Un véritable régal que ces derniers.

L'intrigue est fort bien menée, cohérente de bout en bout dans un contexte complexe et bien fouillé pour nous immerger plus encore. La plume affûtée et efficace de Cécile Duquenne nous emporte aisément dans les méandres de ce désert divisé entre deux camps : les Traditionalistes et les Techs, deux groupes antithétiques que nous suivront tour à tour.

Etrangement, je donnerais une mention spéciale pour les méchants, qui, selon moi, ont encore plus de prestance et de consistance, si bien qu'on en vient à espérer qu'ils réussissent leur entreprise. Un comble pour moi qui adore systématiquement les gentils.

Pour ne pas « spoiler » ceux qui désirent se procurer le livre (chose que j'encourage vivement), je vais m'arrêter ici en terminant par un grand bravo à l'auteur et un grand Woaw pour l'histoire. Je vais suivre de près Cécile Duquenne.

 

Précisions :

 

Je me suis procurée l'édition limitée du roman, édition reliée qui était numérotée et dédicacée (encore merci si tu passes par là Cécile). Désormais vous pouvez obtenir une édition reliée de ce roman qui continue à très bien se vendre et obtenir d'excellentes critiques.

 

 

Publié dans Bibliothèque

Commenter cet article