Once a Witch, de Carolyn MacCullough

Publié le par Lyanne

once a witch

 

 

Once a Witch, de Carolyn MacCullough

 

Résumé :

 

Tamsin Greene comes from a long line of witches, and on the day she was born, her grandmother proclaimed she would be the most Talented among them.

But Tamsin's magic never showed up.

Now, seventeen years later, she spends most of her time at boarding school in Manhattan, where she can at least pretend to be normal. But during the summers, she's forced to return home and work at her family's bookstore/magic shop.

One night a handsome young professor from New York University arrives in the shop and mistakes Tamsin for her extremely Talented older sister. For once, it's Tamsin who's being looked at with awe and admiration, and before she can stop herself, she agrees to find a family heirloom for him that was lost more than a century ago. But the search - and the stranger - prove to be more sinister than they first appeared, ultimately sending Tamsin on a treasure hunt through time that will unlock the secret of her true identity, unearth the past sins of her family, and unleash a power so strong and so vengeful, it could destroy them all.

 

 

 

Mon avis :

 

Ce tome est le premier tome d'une saga dont le second tome paraitra en août 2011 sous le titre de Always a Witch.

 

Ici, ce qui m'a, en priorité, attirée n'est pas le bouche à oreille ou les critiques, mais bien la couverture... C'est une raison insuffisante pour acheter un roman, mais le fait est que je lis que très peu de livres mettant en scène des sorciers et la couverture m'a permis de m'y remettre.

 

De ce fait, j'ai commencé une saga fraiche et réellement sympathique, bien que trop rapide à lire. Le roman est court, dynamique dans lequel l'action ne se fait pas trop attendre. On est vite dans l'histoire de Tamsin, au sein même de sa famille si particulière. J'aime beaucoup ce personnage et je pense que les personnages secondaires prendront bien plus d'ampleur dans les tomes à venir.

 

Je regrette un peu que Gabriel soit un personnage si présent dans l'action, mais si effacé du point de vue du caractère. Je veux dire par là que l'auteur semble utiliser ce personnage uniquement pour aider Tamsin et non pas réellement dans un but personnel ce qui fait qu'il ne semble pas très dense pour l'heure. Pour autant, le lien qui unit Tamsin et Gabriel me plait beaucoup, si bien que j'ai hâte de les retrouver dans le tome suivant.

 

Le contexte magique est très bien présenté sans pour autant alourdir le rythme du roman. On se retrouve dans l'univers magique que l'on découvre au fur et à mesure que les pages défilent, de manière très naturelle j'ai trouvé. Un excellent point.

 

Néanmoins, ce roman n'est pas exempt de défauts, ce qui est aussi normal pour un premier tome de saga. J'ai trouvé le personnage perturbateur pas suffisamment caractérisé. Il reste un peu flou de par certains côtés, pas suffisamment charismatique. C'est un peu dommage car l'intrigue qui l'entoure est, elle, fort bien amenée et très bien construite pour faire durer la saga sur la longueur.

 

Malgré tout, je reste convaincue que le roman est très bon et a beaucoup de potentiel. J'ajoute déjà le prochain roman à mes achats pour l'été.

Une histoire de sorcières, de sorciers, de magie et d'intrigues familiales dans un environnement contemporain : tout pour plaire aux lecteurs friands de YA.

 

 

Précisions :

 

Pour l'heure, je n'ai pas de date de parution en France. C'est à suivre.

Publié dans Bibliothèque

Commenter cet article