L'humeur : avantage ou inconvénient ?

Publié le par Lyanne

Bonjour à tous !

 

Aujourd'hui j'ai envie de parler de l'humeur qui peut nous influencer dans l'écriture. Après tout, n'avons-nous pas tendance à écrire des scènes qui s'accordent à notre humeur ?

 

Personnellement, lorsque je suis d'une humeur maussade je donnerais, même inconsciemment, un ton triste ou mélancolique à ce que j'écris. Le problème c'est lorsque l'on a une scène drôle ou légère à écrire. Là, ça peut poser un problème.

Il y a quelques jours j'ai rencontré ce soucis. J'étais d'une humeur très peu joyeuse alors que je devais écrire plusieurs scènes avec un personnage à l'humour et au caractère un peu étrange, voire surprenant. Mettre des traits d'humour lorsqu'on a l'esprit plus en phase pour rédiger une scène triste ou violente s'avère difficile. Dans ce genre de cas, il faut essayer de se vider la tête. Plus facile à dire qu'à faire !

 

Quelle est votre technique pour passer outre votre état d'esprit pour ne pas être influencer dans le ton que vous donnez à votre récit ?

 

Peut-être au contraire changez-vous de cap pour rédiger quelque chose qui soit en rapport avec votre humeur pour revenir ensuite à ce que vous deviez écrire au préalable ?

 

Je ne crois pas qu'il y ait une méthode idéale pour l'écriture en générale. Nous avons tous un fonctionnement propre qui nous permet de progresser sans trop nous bloquer.

Moi, j'ai essayé d'oublier le reste, de m'imaginer être le personnage et petit à petit j'ai fini par réussir, pourtant je ne vous cacherais pas qu'à mon avis trois ou quatre pages doivent être à revoir juste pour le ton. Il n'y a rien à faire, jusqu'à présent je n'ai jamais pu aller à l'encontre de mon humeur pour me forcer à écrire ce que je veux et non pas ce qui vient spontanément. Une erreur, peut-être.

 

Enfin, ça pourrait être sympathique d'échanger nos trucs et astuces concernant l'écriture. Je vous dis donc à très bientôt !

 

PS : J'ai terminé mon chapitre 8 ! Je suis bien contente de moi dans l'ensemble.

Publié dans La plume

Commenter cet article

Marie A 17/09/2010 19:32


Ah, l'iinfluence de l'humeur sur le texte à rédiger ! Personnellement, au contraire de toi, plus je me sens bien et comblée, et plus mes histoires sont sombres, torturées, bref, en pleine
déprime.
Cela donne un équilibre à ma vie, et tout le monde peut le voir, quand je n'ai pas eu le temps d'écrire...
Allez, bonne soirée, et *que vive l'écriture* !!!


Lyanne 17/09/2010 21:12



Bonsoir


C'est bien de trouver un équilibre comme ça, et puis, je dois dire que ça me plairait bien d'être comme toi. En effet, j'aime bien écrire des récits avec un ambiance particulière (sombre, parfois
triste ou tantôt lourde) avec une pointe d'humour. Seulement, c'est difficile pour moi de trouver le bon ton qui est, bien entendu, rarement celui qui correspond à mon humeur du moment.


 



Lyanne 11/09/2010 16:13


Avant ça m'aidait aussi un peu, mais depuis quelques temps ce n'est plus le cas. Je dois m'obliger à écrire en oubliant autant que possible mon état d'esprit, mais le résultat n'est pas toujours au
rendez-vous...


Lana 11/09/2010 15:42


Une chose est très efficace pour influencer mon humeur : la musique ! J'écoute des morceaux en fonction de ce que je suis en train d'écrire. Une chanson triste m'aidera à me plonger un peu plus
dans l'ambiance d'un passage triste par exemple.